Comment préparer un sol avant la pose de carrelage ?

Rattraper un sol irrégulier

Comme vous pouvez vous en douter, il est plus facile de poser ses carreaux quand le sol est propre et droit. C’est une étape qui est parfois négligée par certains, mais qui est pourtant cruciale pour la suite de votre travail. Cela peut vous faire gagner beaucoup de temps par la suite et vous permettre de créer un meilleur rendu final.

 

Nous allons donc séparer la partie préparation en deux parties, la préparation d’un sol d’une chape neuve et normalement droite. Puis la préparation d’un sol irrégulier.

I – Préparation sur chape plane

 

 

1. Débarrasser la pièce

 

Il est important dans un premier temps d’avoir une pièce débarrassée, ça peut paraître logique mais ne commencez pas à gratter ou à faire quelque chose dans une pièce qui n’est pas encore complètement dégagée. Une fois que la pièce est entièrement vide, vous pourrez commencez à préparer le sol comme je vais vous l’expliquer.

 

2. Gratter le sol

 

Pour avoir un sol plane, sans imperfection, une étape nécessaire est le grattage du sol à l’aide d’un grattoir comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous.

Grattoir pour préparation sol carrelage

 

En ce qui concerne l’outil, ne prenez pas quelque chose de trop fragile, car vous allez voir qu’il faut tout de même bien forcer pour enlever un maximum d’impureté. 

Pour une chape liquide, celle-ci créera assez souvent des sortes de cloques au sol, ce qu’il faudra bien penser à gratter aussi. Car même si vous ne pensez pas cela nécessaire, c’est un conseil qui peut vous éviter des problèmes de carreaux qui ne tiennent pas une fois tout le travail terminé. 

Il faudra aussi gratter tout le tour de la pièce contre les murs, car la chape a toujours tendance à remonter le long de la bande de rive, qui a servi précédemment à la dilatation de la chape. 

On pourrait donc penser que le fait de gratter le sol est anodin, mais ce n’est pas à prendre à la légère. Comme à peu près toutes les étapes dans la pose de carrelage, c’est d’ailleurs ce qui fera au global la différence entre un travail amateur et professionnel.

 

3. Astuce avant la pose de carrelage

 

Une astuce, ou plutôt un conseil très important pour la pose, il ne faut pas couper la bande rive dont j’ai parlé dans le précédent chapitre. Car cette même bande de rive permettra ensuite d’aider à respecter l’espace entre le carrelage et le mur qui permet la dilatation du sol. Vous vous rendez donc bien compte à quel point c’est important. Donc, plus qu’un conseil de pro, c’est un ordre, ne coupez pas cette bande.

 

4. Nettoyer le sol

 

A présent, vous avez normalement un pièce vide, grattée et donc plane. La prochaine étape maintenant est de nettoyer le sol. Il faudra prendre un balai, je pense que cet outil vous le connaissez, pour (devinez quoi) balayer ! Vous devrez enlever tout d’abord le gros de la saleté, et vous pouvez garder votre grattoir à proximité car quand il y a beaucoup de choses au sol, on a tendance à ne pas voir certaines impuretés qu’il faudra encore gratter.

Un fois que vous avez un sol à peu près propre, la meilleure chose à faire est de prendre un aspirateur pour optimiser au maximum le nettoyage du sol. Car le balai mettra une grande partie de la poussière en l’air, qui finira donc par tomber à nouveau sur la chape.

Balai préparation carrelage

 

5. Primaire d’accrochage

Primaire d'accrochage sol carrelage
Rouleau primaire carrelage

 

Magnifique ! Vous avez une pièce débarrassée, plane et dépoussiérée. Vous allez bientôt pouvoir commencer le démarrage de la pose de carrelage. 

Mais avant cela, il vaut mieux rajouter un produit sur le sol afin de permettre aux carreaux de bien adhérer, et c’est le primaire d’accrochage

Pour mettre ce fixateur au sol, vous pouvez utiliser un rouleau de peinture afin d’étaler de façon optimale le produit. N’hésitez pas à en mettre assez, car une chape a soif et il faudra donc qu’elle arrive à saturation pour que le primaire fasse réellement effet. Il ne reste plus qu’à l’étaler sur toute la surface de la pièce et c’est réglé !

 

Il ne me reste plus qu’à vous dire félicitations ! Car vous avez réussi avec brio la préparation de votre sol ! Mais ne vous laissez pas rattraper par votre fierté, le plus compliqué reste à venir, mais tout projet commence par de bonnes bases, ce que vous devriez avoir à présent !

primaire avant carrelage
Primaire d'accrochage

 

II – Rattraper un sol irrégulier

 

 

Nous partons ici dans un chapitre qui demandera plus de techniques de votre part. J’essaierai bien sûr d’être le plus concis possible pour permettre aux débutants qui lisent de toujours comprendre ce que j’explique. 

Vous êtes prêt ? Alors on y va !

 

1. Moyens pour rattraper un sol

Pour rattraper un sol irrégulier vous avez deux options qui s’offrent à vous, la première, qui est la plus simple,est de faire un rattrapage à l’aide d’un ragréage.Cela vous permettra d’avoir un résultat lisse en un temps assez court.

La seconde, le rattrapage à la colle, est plus complexe mais vous permet d’avoir un résultat plus solide, et de pouvoir rattraper des creux ou des épaisseurs bien plus importante qu’avec le ragréage.

 

 

 

2. Rattrapage à la colle

Nous allons d’abord analyser en premier comment nous pouvons procéder pour rattraper notre sol grâce à la colle à carrelage.

 

Comme pour un sol neuf, il faudra d’abord débarrasser et nettoyer toute la surface pour faire les choses de la meilleure manière. 

 

Avant de pouvoir étaler votre colle au sol, il va falloir bien sûr la préparer, et c’est une étape importante puisque cela va changer votre façon de la travailler. Pour ce faire, je ne peux que vous conseiller d’utiliser un malaxeur électrique, qui vous permettra d’avoir une matière homogène et sans grumeaux, car ceux-ci risqueraient de créer rattrapage non plane, et vous serez encore embêté avec la pose de carrelage.Le but est d’ensuite pouvoir poser vos carreaux le plus facilement possible. Il ne faudra pas non plus que la colle soit trop épaisse, préférez un aspect plutôt liquide afin qu’elle puisse s’étaler au mieux et que vous puissiez mieux la travailler.

 

Comment faire alors notre rattrapage du sol à la colle ?

 

Votre colle est faite, vous allez devoir à présent l’étaler sur votre sol à l’aide d’une truelle

Lorsque votre colle est au sol, il va falloir créer un sol plane avec, et le meilleur outil pour cela est une grande règle. Prenez donc une règle qui mesure à peu près la largeur de la pièce, car de cette manière vous pourrez regardez en continu la planéité du sol pendant que vous pratiquez votre rattrapage.

 

Vous avez donc votre colle au sol, votre règle dans les mains, vous allez donc tirer uniformément votre tas de colle avec la règle qui se sera placée de bout à bout de la pièce, de manière à transformer au fur et à mesure votre sol irrégulier en un sol plane. Pratiquer cela pour l’ensemble de la pièce, et vous aurez en toute la logique un sol beaucoup plus adapté pour poser dessus. 

 

Après avoir laissé sécher 24h, vous reviendrez sur le sol afin de vérifier l’ensemble, si vous voyez que tout est bon, alors félicitations. SI au contraire, vous voyez encore des trous, vous devrez juste les combler une dernière fois à la colle. Ou s’il y a justement des bosses dû au tirage de la colle (ce qui peut facilement arriver), vous ne devriez pas avoir de difficultés à poncer la colle qui est encore assez molle normalement. Il vous suffira pour cela d’utiliser une spatule pour gratter le surplus de colle.

 

Bravo ! Vous avez maintenant un beau sol tout propre prêt à carreler

 

 

 

Rattrapage sol avant pose carrelage
Rattrapage sol irrégulier

 

 

 

3. Ragréage sur sol irrégulier

 

Le ragréage est la deuxième option pour rattraper un sol irrégulier.

Pour commencer, vous devez vous munir de votre sac de ragréage. Personnellement, j’utilise celui de chez Murexin.

 

Pour préparer le produit, c’est un peu comme préparer la colle, vous prenez votre seau avec de l’eau, et vous mélangez tout ça avec votre sac de ragréage.

 

Pour que l’ensemble se mette le mieux possible à niveau, il faudra que le mélange soit très liquide.

 

Vous pourrez ensuite verser votre seau au sol, la où vous vous voulez régler l’irrégularité, puis à l’aide d’une lisseuse (ou plattoir flamand), vous pouvez aider le produit à couler comme il faut partout où vous le souhaitez.

Ce processus n’est pas très compliqué, et il permet d’avoir un sol assez net. Toutefois, il ne permet pas de rattraper des grosses épaisseurs, ça ne pourra donc pas être utilisé sur des sols très irréguliers comme il en existe dans les vieilles maisons à rénover.

 

Si vous avez encore des doutes, ou des questions précises, vous pouvez prendre rendez-vous avec nous pour répondre à toutes vos interrogations en passant par ici.

 

On se retrouve dans un prochain article, bon travail !

 

 

 

Nos autres articles…

L’histoire du carrelage

L’histoire du carrelage

Aujourd’hui le carrelage est présent dans la plupart des bâtiments, qu’ils soient résidentiels ou...