Pose carrelage sur carrelage : Que faut-il savoir ?

Pose carrelage sur carrelage

Si vous vous posez la question de ce qu’il faut faire quand on veut poser du carrelage sur du carrelage, vous ne voulez peut être pas particulièrement que l’on revoit toute la méthode de la pose de carrelage. C’est pourquoi je vais vous expliquer ici, ce qui est essentiel quand on souhaite carreler sur un carrelage déjà existant.

 

I – Vérifier la planéité et le niveau du carrelage existant

 

Outils pour vérifier le sol

 

Il est important tout d’abord de prendre les bons outils. Munissez vous donc d’une grande règle. Dans l’idéal, une règle de 3 mètres est souvent ce qu’il y a de mieux à prendre. Mais il faudra bien sûr s’adapter à la taille de la pièce

 

Vous pouvez ensuite regarder le niveau du sol un peu partout. Vous allez bien évidemment prendre un niveau à bulle pour cela. 

 

Outils pour vérifier un sol en carrelage

Comment regarder l’état du carrelage au sol ?

Ce que vous allez devoir faire, c’est placer à différents endroits votre règle. Pour la planéité, vous placez votre regard en dessous de la règle, qui est posée bien à plat, pour vérifier s’il y a des creux entre le sol et la règle. Vous faites donc ceci à plusieurs endroits de la pièce, et en la faisant glisser pour vérifier le plus de surface possible.

Pour vérifier le niveau, vous faites en fin de compte la même chose. Vous placez la règle comme précédemment, mais vous posez en plus le niveau par dessus. L’idéal, si vous avez, est d’avoir une grand règle, qui possède déjà en lui-même un niveau à bulle.

Il ne faut pas essayer de regarder le niveau d’une pièce entière avec un petit niveau à bulle. La surface vérifiée n’est pas assez grande pour se faire une vraie idée de la situation.

 

Vérifier la planéité du sol

Savoir ce qu’il faut faire

Vous avez donc vérifié votre sol. SI vous avez vu des creux en dessous de la règle, il y a soit une bosse, soit une creux dans la pose.

En prenant le cas d’une bosse qui serait au milieu de la pièce, vous voyez un creux de chaque côté de la règle. Pour un creux sur le sol, vous le voyez plutôt au milieu de la règle.

Pour le cas d’un creux, si la pièce est de niveau, ça sera facilement rattrapable. Un petit ragréage, ou un rattrapage à la colle sera vite fait. Selon la profondeur du creux, vous pouvez aussi rattraper cela directement lors de la pose de carrelage.

 

Charger en colle un sol en carrelage

En ce qui concerne une bosse, elle peut être très gênante si elle est trop grosse. Le plus simple à faire, dans le cas où la bosse serait trop importante, serait de casser le carrelage à l’endroit qui gêne. A la place d’avoir une bosse, vous aurez alors normalement un creux ensuite. Vous allez en toute logique pouvoir rattraper cela comme évoqué précédemment. 

.

Cette méthode va permettre de ne pas avoir à rattraper le sol entier au ragréage ou autre, juste à cause de cette bosse. Elle fait donc gagner un temps précieux, ainsi que de l’argent en fourniture.

 

Rattraper un sol à la colle

II – Comment rattraper le sol ?

 

Rattrapage à la colle

 

Afin de rattraper un creux, vous faites de la colle à carrelage et en placez en épaisseur sur toute la partie creuse. Vous pourrez ensuite tirer à la règle le surplus pour avoir une surface bien plane. Ne cherchez pas à être lisse, mais bien plane.

 

Nous avons un article où nous parlions du rattrapage au sol un peu plus en détail.

 

Il faut savoir qu’un petit creux que vous laissez pourra toujours être rattrapable pendant la pose de carrelage. Il vaut donc mieux laisser un peu en dessous du niveau, plutôt que de refaire des bosses sur le sol. Vous pourrez charger en colle le carreau qui devra être surélevé, au moment où il le faudra.

 

Rattraper un sol avec de la colle

Ragréage

 

Une autre possibilité est de rattraper votre sol irrégulier à l’aide d’un ragréage

Mais avant de faire ça, il va falloir gratter votre sol, le poncer, surtout si le carrelage en place est lisse, et ensuite le nettoyer.

A la suite de cela, il va falloir passer un fixateur pour que le ragréage accroche. De la même manière que pour une préparation avant pose.

 

 Pour la préparation du ragréage, pensez à bien suivre les indications du sac que vous achetez, car le dosage est différent selon la marque et le type de ragréage. Pour notre part, nous utilisons souvent la marque MUREXIN pour tous nos ragréages.

Il faut savoir que pour carreler dessus, il vaut mieux opter pour un ragréage préconisé pour l’intérieur comme pour l’extérieur. Cela vous permettra de vous assurer une solidité de votre produit. Il y a moins ce besoin spécifique pour un revêtement parquet ou plastique (flottant).

Pensez à bien utiliser rapidement le ragréage une fois que vous l’avez préparé. Car vous pouvez risquer d’avoir un mélange beaucoup moins homogène. Au bout d’un moment, l’eau risque de remonter à la surface, et la poudre de rester en bas du seau.

 Pour ce qui est du procédé, il va falloir verser votre seau qui contient le ragréage sur le sol. Cela devrait ensuite couler vers les parties en dénivelés. Vous pourrez ensuite aider le produit à couler plus rapidement où il faut à l’aide d’une lisseuse, en poussant au fur et à mesure.

 

 

III – Préparer l’ancien carrelage pour poser dessus 

 

Poncer le carrelage 

Le problème avec le fait de poser du carrelage sur du carrelage, c’est qu’il peut y avoir un problème d’adhérence. Il y a donc des éléments importants à mettre en place pour ne pas risquer de voir son carrelage se décoller par la suite.

Une chose primordiale est de poncer l’ancien carrelage. Cela va permettre à la colle de bien s’imprégner au sol. Sans cela, la colle risque en fin de compte de rester sur le carrelage à la place de s’accrocher.

Pour poncer, l’idéal est d’avoir une grande meule. Vous pourrez mettre dessus ensuite un disque à poncer. Il existe des machines où vous pouvez placer directement l’aspirateur dessus. C’est quelque chose qui peut être très utile pour éviter d’avoir la poussière partout dans la pièce jusqu’à ne plus rien voir.

Le but avec notre ponceuse, ça va être donc de passer sur tout le sol, afin que tout le carrelage devienne rugueux.

Faites le donc bien jusqu’à obtenir une bonne rugosité. Plus vous poncez, meilleure sera l’adhérence.

 

Carrelage poncé

Nettoyer le sol

 

Une fois que le sol est poncé, vous allez pouvoir nettoyer le sol qui est maintenant ultra poussiéreux normalement.

Pour cela, le plus simple reste de prendre l’aspirateur. Pensez bien à vraiment tout aspirer, ce n’est pas comme faire le ménage à la maison.

 

Nettoyer un sol pour préparation carrelage

Passer un primaire d’accrochage(fixateur)

 

Le carrelage doit être maintenant poncé et nettoyé, il ne reste plus qu’à passer un primaire d’accrochage, ou fixateur, partout au sol.

Pour faire ceci, vous devrez avoir un rouleau et un seau pour verser le primaire dedans.

Pareil que pour le ponçage et le nettoyage, vous devez passer votre fixateur sur l’ensemble de la surface du sol.

Votre ancien carrelage doit être prêt à présent pour poser par dessus. Félicitations !

 

Primaire d'accrochage carrelage

Poser le carrelage sur du carrelage : vérifier en continu 

 

Il faut bien savoir que le sol sur lequel vous posez reste ancien, donc souvent irrégulier.

Vous avez surement bien préparé votre sol, mais il faudra penser à vérifier régulièrement vos lignes de pose avec une grande règle.

Ce que je conseille, c’est de vérifier la planéité et le niveau à chaque ligne. De cette manière, vous verrez rapidement si jamais vous êtes en train de faire fausse route.

Cela peut vite arriver d’avoir un coin qui vous embête finalement plus que prévu, l’important est donc de vérifier en continu.

Sur ces paroles, je vous dis à bientôt dans un prochain article. Bon travail !

 

Carreler sur un carrelage existant
Vérifier un sol en carrelage

Nos autres articles…

L’histoire du carrelage

L’histoire du carrelage

Aujourd’hui le carrelage est présent dans la plupart des bâtiments, qu’ils soient résidentiels ou...